Des membres d’une famille accusés de fraude après des allégations de collision automobile provoquée

Mai 30, 2013

TORONTO (Ontario) « Cela doit s’arrêter. Les collisions provoquées sont extrêmement dangereuses et coûtent trop cher aux Ontariens », déclare Greg Dunn, vice-président directeur, Service national de l’Indemnisation d’Aviva Canada.

 

Aviva Canada salue le travail des Services policiers de Toronto après les accusations portées contre quatre personnes impliquées dans un accident automobile possiblement provoqué. La prétendue collision, survenue dans l’ouest de la ville, a donné lieu à des demandes d’indemnisation totalisant plus de 45 000 $ auprès de deux compagnies d’assurance automobile.

 

Selon l’accusation, les quatre individus ont organisé, en janvier 2012, une collision entre deux véhicules à l’intersection de Dixon Road et de Martin Grove Road, à Toronto. Lorsque des soupçons d’activité illégale sont apparus, les deux assureurs concernés, Aviva Canada et la Compagnie d’assurance générale Dominion du Canada, ont fait appel à des ingénieurs pour reconstituer l’accident déclaré, ce qui a permis de déterminer qu’un des véhicules avait apparemment percuté délibérément l’autre à plusieurs reprises.

 

Les deux occupants du véhicule assuré par Aviva ont dû subir des soins médicaux, dont les coûts ont été soumis en leur nom par une clinique de l’ouest de Toronto. La preuve recueillie pendant l’enquête a révélé que les employés de la clinique avaient demandé aux occupants du véhicule de signer plusieurs plans de traitement. L’enquête sur une implication possible de la clinique se poursuit.

 

Ont été accusés par les Services policiers de Toronto :

  • - le conducteur du véhicule A, Rakio Shire, pour méfait public, fraude de plus de 5 000 $, mise en circulation d’un document contrefait et complot en vue de commettre un acte criminel;
  • - le passager du véhicule A, Ramla Shire, pour tentative de fraude de moins de 5 000 $, mise en circulation d’un document contrefait et complot en vue de commettre un acte criminel;
  • - le conducteur du véhicule B, Sheeraz Qureshi, pour méfait public, fraude de plus de 5 000 $, mise en circulation d’un document contrefait et complot en vue de commettre un acte criminel;
  • - le passager du véhicule B, Justin Wansbrough, pour tentative de fraude de moins de 5 000 $, mise en circulation d’un document contrefait et complot en vue de commettre un acte criminel.

 

Aviva Canada a déposé, auprès de l’Ordre des Chiropraticiens de l’Ontario, une plainte officielle contre le chiropraticien employé dans la clinique de réadaptation de l’ouest de la ville.

 

Aviva Canada souhaite avertir tous les conducteurs que les collisions provoquées ne touchent pas que des participants volontaires. Ce type de faux accidents frappe également des conducteurs sans méfiance, qui sont délibérément percutés ou placés dans une situation où la collision est inévitable ou plus que probable.

 

Si vous soupçonnez que vous avez été victime d’un accident automobile provoqué ou touché par un tel méfait, veuillez joindre immédiatement votre courtier d’assurance, votre assureur ou le Bureau d’assurance du Canada (BAC). Le BAC met à votre disposition une ligne spéciale, au 1-877-IBC-TIPS. Vous pouvez aussi visiter le site ibc.ca pour en savoir plus.

 

Indices permettant de soupçonner une collision provoquée

  • Un automobiliste vous emboutit après vous avoir fait signe de passer.
  • Un véhicule s’arrête ou freine brusquement devant vous sans raison apparente.
  • Les accidents provoqués mettent généralement en cause des véhicules anciens, de récupération ou, parfois, de location.
  • Pour maximiser les sommes pouvant être réclamées au titre des soins médicaux, plusieurs occupants prennent généralement place dans les véhicules impliqués dans ce genre de collision.
  • Les collisions provoquées donnent souvent lieu à des plaintes immédiates pour blessure à des tissus mous, comme un coup de fouet cervical, de la part de tous les occupants du véhicule.
  • Les individus participant sciemment à des accidents provoqués essaient souvent de dissuader les autres d’appeler la police sur la scène de l’accident.

 

« Exposer les autres à un danger inutile ou escroquer un système d’assurance soutenu par des millions d’Ontariens est illégal, néfaste et irresponsable, ajoute Greg Dunn. Nous nous sommes engagés à réduire la fraude à l’assurance pour protéger toutes les personnes qui soutiennent ce système précieux. »

 

Aviva Canada s’appuie sur ses solides capacités pour donner encore plus de muscle à sa politique antifraude, en lui affectant davantage de ressources et en investissant dans des technologies visant à déceler la fraude, voire à l’anticiper avant qu’elle ne se produise. Grâce à une équipe antifraude de pointe dans son secteur d’activité et à la collaboration du secteur public et du monde de l’assurance, Aviva dispose de tous les atouts pour combattre la fraude plus efficacement que jamais. Les conséquences de la fraude à l’assurance au Canada sont estimées à plus de 1,6 milliard de dollars chaque année.

 

Quelques mots sur Aviva Canada

Aviva Canada compte parmi les plus importants groupes d’assurance de dommages au Canada. La compagnie offre des produits d’assurance habitation, automobile et véhicule récréatif, ainsi que des produits d’assurance groupe et d’assurance des entreprises à plus de trois millions d’assurés. Aviva Canada, qui compte 3 000 employés, 25 bureaux et un réseau de 1 700 courtiers indépendants, est une filiale en propriété exclusive d’Aviva plc, établie au Royaume-Uni. Aviva Canada et ses employés appuient le changement, notamment en participant à Eva’s Initiatives, son partenaire dans le programme mondial Street to School, qui aide les jeunes sans abri ou à risque à développer leur potentiel, et en s’investissant dans le Fonds communautaire Aviva.

 

Pour en savoir plus, visitez AvivaCanada.com/fr.

-30-

Communication avec les médias

Glenn Cooper

Directeur principal, Relations publiques et médias sociaux

Aviva Canada Inc.

Bureau : 416-288-2685, cellulaire : 416-523-3225

glenn_cooper@avivacanada.com